Douance, haut potentiel, surefficience, précocité intellectuelle : Handicaps et chances Index du Forum

Douance, haut potentiel, surefficience, précocité intellectuelle : Handicaps et chances
Forum d'entraide, de rencontres, d'échanges concernant la surefficience mentale, la précocité intellectuelle, le haut potentiel des enfants, adolescents et adultes

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Zebritude et obsessions

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Douance, haut potentiel, surefficience, précocité intellectuelle : Handicaps et chances Index du Forum -> La surefficience adulte -> Le haut potentiel et la vie familiale/affective/sociale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
fabrice68


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2016
Messages: 1
Masculin

MessagePosté le: Ven 28 Oct 2016 - 14:44    Sujet du message: Zebritude et obsessions Répondre en citant

Bonjour

Je ne sais pas si je suis dans la bonne rubrique, mais mon problème se rapproche d'une hypersensibilité..
Ma compagne (depuis 3 ans) a connu des violences sexuelles et physiques peu avant notre rencontre.
Elle me les a confié, ne réussissant pas à en parler même avec des professionnels, et étant beaucoup dans le déni.
Nous avons beaucoup analysé ce qui lui était arrivé, aidé par des psys et une association de femme ayant connu des violences (JSI Je Suis Indestructible).
Elle va beaucoup mieux et est en phase de "résilience" c'est à dire, pour simplifier, qu'elle arrive à tourner la page.
Le problème c'est que moi je n'y arrive pas... Je suis suivi depuis 2 ans par un psy (reconnu spécialisé pour ce type de troubles) pour "troubles obsessionnels - non compulsifs - atypiques" et "Etat de stress post traumatqiue rapporté" (rapporté car je n'ai pas vécu les situations traumatisantes), en vain.
Cela se manifeste par des "flashs" où je l'imagine dans ces situations de violences, ce qui me génère d'abord de la souffrance puis de la colère envers ses agresseurs allant jusqu'à des envies de meurtres.
Ces flashs sont variés et nombreux. Ma vie est "un enfer". Dès que mon cerveau n'est pas occupé il se focalise sur ces flashs comme un aimant. Cela me génère des insomnies et des reveils dans la nuit, toujours focalisés sur ces images et pensées. Je n'arrive pas à m'endormir sans regarder un film ou série. Je ne sais plus ce qu'est le repos, dès que je m'allonge dans l'herbe ou prend un bain, mon cerveau se focalise sur ces images. Je ne peux plus lire. Je n'arrive plus à faire de "corvées" (ménage, rangement, jardinage) car cela n'occupe plus assez mon cerveau. Pour la même raison, les trajets en voiture sont invivables.J'appréhende même les moments avec ma fille (garde alternée) car quand je suis avec elle je ne peux pas prendre de cachets (anti depresseurs en particulier). Je peux dire que j'ai perdu toute envie de vivre et que j'ai de fortes envies suicidaires pour cesser de souffrir
J'ai essayé plusieurs traitements médicamenteux, dont certains m'ont provoqué de fortes somnolences et des problèmes au travail (au point d'être convoqué par le DRH).
J'ai essayé plusieurs techniques de TCC (Thérapies Comportamentales et Cognitives) dont principalement l'EMDR et aussi l'hypnose.
J'ai tenté l'electro stimulation cérébrale (pour laquelle j'ai même été hospitalisé 2 jours) mais suite aux "tests", je n'ai pas été retenu car selon le professeur cela serait inefficace dans mon cas.
J'ai aussi été hospitalisé en urgence car j'étais borderline du suicide, et j'ai eu recours plusieurs fois à diverses scarifications.
Je ne vis pas avec ma compagne pour des raisons familiales (gardes alternées avec les ex conjoints) et sommes distants d'un peu plus de 200 km.
Je peux vivre des moments formidables avec ma compagne quand nous nous promenons par exemple et que mon cerveau est occupé, mais nous connaissons aussi hélas des moments difficiles à cause de ces obsessions qui gâchent notre belle histoire d'Amour.

Il semblerait que ces troubles soient en lien avec ma situation de HP généralement hypersensibles et très intolérants envers l'injustice.

Si certains ont connus des situations similaires, ou si vous avez des idées, des propositions, je suis preneur de tout.
D'avance merci
Fabrice


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 28 Oct 2016 - 14:44    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Douance, haut potentiel, surefficience, précocité intellectuelle : Handicaps et chances Index du Forum -> La surefficience adulte -> Le haut potentiel et la vie familiale/affective/sociale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com